BMW R20 : le Big Boxer passe en version roadster !

C’est dans le cadre idyllique de la Villa d’Este, au bord du lac de Côme, que BMW a dévoilé son ultime concept : la BMW R20. Un roadster au style classique et dépouillé qui intègre en son centre le Big Boxer de 2 000 cm3. Un nouveau bel exemple du savoir-faire de la marque allemande.

Ce ne sera finalement pas une nouvelle déclinaison de la BMW R18. Quoi que. Le Concept BMW R20 dévoilé lors du Concorso d’Eleganza de la Villa d’Este, dans le décor somptueux du lac de Côme, peut tout de même compter sur des éléments empruntés au gros cruiser allemand présenté il y a maintenant plus de trois ans.

À commencer par son Big Boxer, refroidi par air et huile, désormais doté d’une cylindrée de 2 000 cm3. Pour le concept bike, de nouveaux couvre-culasses, un nouveau couvre-courroie et un nouveau refroidisseur d’huile ont été spécialement mis au point afin de pouvoir monter les durites d’huile partiellement cachées.

Magnifiquement mis en valeur via un roadster au look classique dépouillé, notamment dans sa partie arrière, réduite au strict minimum, le moteur est la pièce maîtresse du concept présenté par BMW.

Décrit comme « un chef-d’œuvre mécanique » par le boss de la marque, Markus Flasch, le concept BMW R20 dispose également d’un châssis entièrement repensé avec un cadre principal noir à double boucle en tubes d’acier au chrome-molybdène.

À l’arrière, on retrouve une roue, noire également, de 17 pouces sur laquelle est monté un pneu de 200/55, tandis qu’à l’avant prend place une roue à rayons plus classique et un pneu de 120/70.

Une autre pièce attire l’œil : le BMW Paralever, avec une variante à double bras en acier au chrome-molybdène et une jambe de force Paralever en aluminium. L’arbre de transmission apparent, dont le concept a été repris de la R18, a cette fois été raccourci pour être intégré à l’architecture du roadster.

Côté suspensions BMW fait confiance à des composants Öhlins Blackline entièrement réglables à l’avant comme à l’arrière. Le système de freinage repose pour sa part sur des étriers de six pistons à l’avant et quatre pistons à l’arrière. L’échappement du roadster a aussi été l’objet d’un soin tout particulier, avec deux sorties de type « mégaphone ».

Le réservoir en aluminium est lui aussi inédit et se présente dans une couleur « hotter than pink » héritée des années 1970, tandis que l’on retrouve de l’aluminium poli et anodisé sur de nombreuses pièces de la moto.

À l’avant, le phare LED moderne se présente sous la forme d’un anneau en aluminium imprimé en 3D avec feu de jour intégré.

À l’instar de la BMW R18, dévoilée sous forme de concept à la Villa d’Este, puis dans une version de série quelques mois plus tard, la BMW R20 devrait suivre le même chemin, avec une commercialisation prochaine dans une version certainement retravaillée.

Un modèle au style classique façon R12 nineT mais reposant sur le Big Boxer de 2 000 cm3 devrait donc bientôt intégrer le catalogue BMW, et on hâte de voir la version finale.

Source : Article du site caradisiac.com du 24 mai 2024 par Olivier Cotterel.

Ladislas n° 1555